AM

Bernardo Stalman, le Poète du Tango

Mais qui est donc Bernardo Stalman ?

Bernardo Stalman est né à Buenos Aires en 1910 au sein d’une famille de musiciens originaire d’Odessa. Son père jouait déjà du tango et sa voie n’était déjà peut-être pas complètement tracée, mais il y avait quand même de fortes chances de voir le fiston suivre la tradition familiale…

C’est un autre Argentin, Roberto Sawicki, spécialiste du genre, qui salue ce répertoire particulièrement riche qu’à laissé Bernardo Stalman. 

Si Roberto Sawicki a émigré en Suisse pour fonder en 1975 l’orchestre de Lancy-Genève, les deux hommes ont eu l’occasion de se rencontrer plusieurs fois en Argentine.

C’est à l’occasion de leur troisième rencontre que Bernardo Stalman proposera à Sawicki des pièces pour violon et orchestre. Cela sera un quasi coup de foudre et Roberto Sawicki les intégrera définitivement à son répertoire.

Sawicki déclare d’ailleurs dans la préface du livret de ce double CD : 

« Entendre les œuvres de Bernardo Stalman, c’est parcourir les rues de Buenos Aires, percevoir l’atmosphère de la ville, la façon d’être et de penser de ses habitants où se mêlent les origines les plus diverses. Ses tangos, ses œuvres d’inspiration folklorique, zambas, vidalas, malambos, milongas et celles issues du jazz choisies pour ce double album, reflètent cette diversité ».

Difficile d’écrire plus juste, et puis cela change des sempiternels Piazzolla ou Ginastera qui trustent aujourd’hui la grande majorité des références à la musique argentine.

Et ce n’est pas peu dire que ce double album regorge de pépites et témoigne d’une qualité d’écriture évidente.

C’est avant tout ici l’enregistrement d’un violoniste, et l’accompagnement est vraiment là pour épauler le soliste, sans jamais prendre le dessus sur le violon.

C’est d’ailleurs tout autant une sonorité vintage, de celles qu’on n’entend plus beaucoup, plus chaleureuse, plus authentique, moins élitiste (à supposer que cela veuille vraiment dire quelque chose) que celles qu’on nous propose aujourd’hui.

Cela ne diminue en rien le niveau de virtuosité dont fait preuve un Roberto Sawicki toujours très alerte en dépit de ses quatre-vingt printemps. Il maîtrise complètement cette émotion du tango argentin, avec une justesse d’interprétation qui évite de tomber dans les pièges de tout excès caricatural.

Il y a aussi une intimité évidente avec cette musique populaire argentine, une forme de chant naturel qui nous entraîne tout au long de ces 31 œuvres courtes, qu’on imaginerait aisément reprise par une belle mezzo-soprano.

Un joli moment plein de délicatesse !

  • Titre: Bernardo Stalman, Le Poète du Tango.
  • Artistes : Roberto Sawicki (violon), Elisabeth Dönni Kocher (piano), solistes de l’Orchestre de Lancy-Genève..
  • Format: 16 bit / 44,1 kHz.
  • Ingénieur du son: Bernard Seidler.
  • Editeur/Label: VDE-Gallo – Cascavelle.
  • Année: 2023
  • Genre: Tango.
  • Intérêt du format HD (Exceptionnel, Réel, Discutable): Format CD uniquement.

Laisser un commentaire

2 + quatorze =