AM

Editorial Avril 2021

Home 1

Achetez des disques !

Le monde de la culture et de la musique a été mis entre parenthèses depuis maintenant un an.

Des initiatives ont été prises pour éviter de laisser un vide total, et quelques retransmissions de spectacles et concerts, sans, ou avec très peu de public, continuent d’être organisées en pointillé. 

En parallèle, des appels à la solidarité ont lieu sur les réseaux sociaux et permettent d’élargir la prise de conscience que ce monde de la musique va mal, extrêmement mal en fait, via de nombreux témoignages d’artistes. Une fois le constat effectué, que fait-on alors ?

C’est la question fondamentale, d’autant plus que cette période compliquée n’est finalement qu’un catalyseur d’un mal bien plus profond, qui ne remonte pas seulement à un peu plus de douze mois… 

La réponse est d’une grande simplicité : il suffit d’acheter des disques. Ce n’est en effet pas l’abonnement de streaming familial ou individuel qui va aider la grande majorité des musiciens à vivre de leur profession, et ce n’est pas non plus en cliquant sur un « like » qu’on va les soutenir. Si vous croyez cela, alors vous faites complètement fausse route, ou vivez dans l’abstraction la plus totale… 

Pire, vous cautionnez l’assimilation du monde de la musique à celui du consumérisme de masse. Pourtant, il y a des biens de consommation courante qui font vivre très grassement certains industriels. 

Mais ce n’est malheureusement pas le cas des musiciens, sauf ceux peut-être qui profitent de leur notoriété pour vendre des produits cosmétiques à l’instar de la chanteuse barbadienne Rihanna… un épiphénomène et un bien sordide destin artistique. 

Beaucoup de musiciens ne bouclent les fins de mois difficiles qu’avec les droits d’auteurs et la scène, qui prend d’ailleurs une place de plus en plus prépondérante puisque les ressources provenant directement des enregistrements sont de moins en moins importantes.

Un disque, c’est pourtant l’œuvre d’art la plus accessible et la plus captivante. Pourquoi alors ne préservons-nous pas ce formidable vecteur d’émotion et de culture ? La dématérialisation est meilleure ? Vous n’avez plus de lecteur CD ?

Alors achetez un graveur de DVD pour le prix d’un misérable CD et rippez vos prochains achats ! Il en va de notre patrimoine culturel, il en va de la diversité, il en va même de notre humanité, de ce qui nous sépare des autres mammifères. 

Bref, il serait grand temps de réagir en dehors des réseaux sociaux mais dans la vraie vie, celle où les émotions ne sont pas forcément éphémères, et où les efforts et le talent méritent salaire et sont généralement récompensés.

ACHETEZ DES DISQUES !