AM

Brahms aujourd’hui…

C’est une initiative inédite comme bien souvent le label français qui monte sait les organiser.

Trois compositeurs contemporains créent ici chacun une œuvre inédite en écho à l’une des trois sonates pour violon et piano de Brahms.

En effet, c’est l’ensemble de musique de chambre Des Equilibres, formation fondée par Agnès Pyka, qui a commandé respectivement à Nicolas Bacri, Graciane Finzi et Philippe Hersant ces créations qui n’essaient pas vraiment de reproduire une suite plausible aux trois sonates du compositeur allemand mais plutôt une vision de ce qu’aurait pu composer Brahms aujourd’hui…

Avec Agnès Pyka au violon et Laurent Wagschal au piano, nous avons l’occasion d’entendre ces créations pour la première fois.

Que nous proposent donc ces trois compositeurs ?

Philippe Hersant s’est inspiré de la Sonate n° 1 op. 78 de Brahms, et tout particulièrement du final Allegro molto moderato. Le thème initial de ce mouvement semble avoir été happé dans un tourbillon lui conférant différentes facettes, avec ces quelques notes qui reviennent à intervalles réguliers. Une évocation pleine de lyrisme et teintée de mélancolie.

C’est à la Sonate n° 2 op. 100 que fait écho la proposition de Nicolas Bacri. Le compositeur indique que son œuvre met en lumière deux points de vue différents. Le premier, beethovenien, se propose de fragmenter les thèmes, le second sibelien, de les métamorphoser. C’est une partition qui requiert la virtuosité de la violoniste autant que celle du pianiste. Il y a beaucoup d’intensité et de luminosité dans cette oeuvre.

Graciane Finzi part de la 3ème Sonate op. 108. Contrairement à ses pairs, la compositrice nous livre ici une œuvre en quatre parties, à l’instar de celle de Brahms. C’est un peu une vision impressionniste que nous propose la récente Chevalière des Arts et des Lettres en reprenant quelques motifs de chaque mouvement de la troisième sonate de Brahms pour arriver à une perspective assez sombre, confinant presque au désespoir. C’est pour moi la revisite la plus intéressante des trois, peut-être du fait de son articulation en quatre mouvements distincts, mais aussi de par son intensité dramatique.

Au delà de cette liaison parfois complexe entre classicisme et modernité, on perçoit une certaine unité comme si ces trois compositeurs avaient capté une même scène prise de trois points de vue différents. Il se produit vraiment de très belles initiatives au sein de l’avant-garde française. Et ce disque en est une parfaite illustration, servie par deux interprètes de talent.

  • Titre: Brahms aujourd’hui….
  • Artiste: Laurent Wagschal (piano), Agnès Pyka (violon), Ensemble Des Equilibres. 
  • Format: PCM 24 bit, 88,2 kHz
  • Ingénieur du son : Christophe Mazzella.
  • Editeur/Label: Klarthe.
  • Année: 2020
  • Genre: Classique
  • Intérêt du format HD (Exceptionnel, Réel, Discutable): Réel.

Laisser un commentaire

1 + dix-neuf =