AM

Chevauchée

Un compositeur contemporain, Patrice Muzard, et un chef d’orchestre, Carlos Dourthé, dirigeant l’Ensemble Symphonique de Paris (ensemble mixte de membres de l’Orchestre des Universités de Paris et de musiciens de l’Orchestre National de France) sont ici réunis pour un projet de musique cinématographique.

Ces compositions ont en effet été écrites en hommage aux maîtres du genre, notamment Ennio Morricone, mais aussi John Barry ou bien encore Michel Legrand. Patrice Muzard déclare avoir cherché, dans ce travail d’écriture, à concilier douceur et mélancolie avec puissance et énergie.

Si la douceur et la mélancolie sont bien présentes à l’écoute de cet enregistrement inédit, j’aurais pu m’attendre à davantage de force et de nervosité.

La dynamique est malheureusement un peu tassée et la prise de son, ainsi que la post production, auraient pu sans doute être plus travaillées.

Les plans différents plans sonores dans ce genre musical doivent généralement doser de façon très subtile les crescendo et decrescendo, et on déplore ici que tout est parfois nivelé sur le même niveau d’intensité, ce qui nuit un peu à la mise en valeur du thème et, globalement, de l’orchestration.

C’est évident qu’une musique de film, sans les images, ni le budget qui va généralement avec, reste un pari éminemment risqué…

Et puis la musique de film, lorsqu’il s’agit de créations originales, est une histoire de tubes. Ça prend ou ça ne prend pas.

Quelques compositions, parmi cette liste de 10 titres originaux, sortent du lot à l’instar de « Rêve » qui est assez proche de l’univers de Michel Legrand.

La suite allant de « Quel est ce monde ? » à «Alizé » se révèle une jolie fresque de musique progressive, et reste à mes oreilles la vraie perle de cet album. Quel dommage néanmoins qu’il n’y ait pas plus de contrastes dans l’exécution. 

Peut-être l’effectif des instruments à cordes est-il un peu court ? Quelques contrebasses en supplément auraient pu donner cette grandeur et cette gravité nécessaire à l’épanouissement de cette chevauchée un peu trop paisible.

  • Titre: Chevauchée.
  • Artiste : Ensemble Symphonique de Paris, Carlos Dourthé (conduction), Patrice Muzard (composition).
  • Format: PCM 16 bit, 44,1 kHz
  • Ingénieur du son: Sarah Hermann.
  • Editeur/Label: Solo Musica.
  • Année: 2022
  • Genre: Classique.
  • Intérêt du format HD (Exceptionnel, Réel, Discutable): format CD uniquement.

Laisser un commentaire

20 − 10 =