AM

Hommage à Armin Jordan – Bloch / Dutilleux.

Projet de longue date qui se concrétise enfin :

En 1990, le label Cascavelle enregistrait au Victoria Hall Schelomo, Rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre d’Ernest Bloch, avec François Guye en soliste et l’Orchestre de Suisse Romande (OSR), dirigé par le regretté chef Armin Jordan. 

Il manquait clairement une autre œuvre pour compléter ce disque mais l’occasion tarda à se présenter. Il fallut ainsi 30 ans pour terminer ce projet initié de longue date. 

Et c’est finalement grâce grâce aux archives de la Radio Télévision Suisse, que ce CD peut voir le jour en ajoutant à la Rhapsodie hébraïque une belle version de concert de « Tout un monde lointain » d’Henri Dutilleux, avec le même soliste , François Guye.

Le violoncelliste déclare d’ailleurs ces mots très éloquents à propos de son ancien partenaire :

« C’est dire ma joie lorsqu’Armin Jordan me propose de jouer Schelomo à Genève et à Lausanne, puis en tournée aux Etats-Unis et enfin, d’en réaliser un enregistrement. Armin, c’est tout simplement la Rolls des accompagnateurs ! Sa culture musicale universelle, son empathie envers les musiciens et, par-dessus tout, la passion qui l’animait de se mettre d’une façon chambriste au service du soliste, rendait la tâche si agréable, si stimulante… Aucun esprit de compétition mais une osmose de tous les instants, attentif qu’il était au moindre rubato, au plus petit changement de couleur, à une envie soudaine que l’on éprouvait de «faire différemment» et qu’il était capable de répercuter à la seconde auprès de l’orchestre. »

Alors, est-ce que cela transparaît dans ce document d’archives, puisqu’il faut bien considérer ce CD comme un témoignage rare des grands jours de l’OSR ?

Oui, ostensiblement. Il y a dans l’interprétation de ces deux œuvres du répertoire contemporain toute la finesse requise pour camper les différentes ambiances, certes angoissantes, qui se succèdent.

Avec une qualité technique très convenable, ce disque vous captive du début jusqu’à la fin. C’est l’osmose entre soliste et orchestre qui ressort globalement de cet enregistrement. Et bien que François Guye ne rivalise pas totalement avec les précédentes et plus récentes versions de Christian Poltéra et Emmanuelle Bertrand, il m’a été impossible de m’ennuyer tellement la performance d’ensemble est captivante.

Plus qu’un simple hommage, un très grand moment musical !

  • Titre: Hommage à Armin Jordan – Bloch / Dutilleux.
  • Artistes: François Guye (violoncelle), Orchestre de la Suisse Romande (direction Armin Jordan).
  • Format: PCM 16 bit, 44,1 kHz
  • Ingénieurs du son: Françoise et Michel Garcin, Jean-Pierre Bouquet.
  • Editeur/Label: Cascavelle.
  • Année: 2021
  • Genre: Musique contemporaine.
  • Intérêt du format HD (Exceptionnel, Réel, Discutable): format CD uniquement.
Hommage à Armin Jordan – Bloch / Dutilleux. 2

Laisser un commentaire

3 × 1 =