AM

Mozart – Piano and violin sonatas K.376 / K.379 / K.526

Il faut de l’énergie, de l’entrain, voire parfois le goût du risque, pour interpréter ces sonates de Mozart pour piano et violon.
Et apparemment, Mesdames Sareika et Savary n’en manquent pas !
Premier violon du quatuor Artemis, la Lettone Vineta Sareika savoure ici les joies du duo avec la pianiste française Amandine Savary.
Après un superbe Grieg, paru deux ans plus tôt, le duo s’attaque aux sonates de Mozart numéro 24 (en fa majeur), 27 (en sol majeur), et 35 (en la majeur).

La sonate numéro 24 démarre sur les chapeaux de roues. C’est un festival de joie et de légèreté. Ce que j’ai beaucoup apprécié est le phrasé de la violoniste qui n’est jamais trop appuyé et qui confère, en évitant d’en faire des tonnes, à cette interprétation une grande pureté et modernité. Le piano d’Amandine Savary est tout aussi chantant.

Dans l’Adagio de la 27, le vibrato de Vineta Sareika est un petit joyau de précision et d’équilibre. Le phrasé de la française est lumineux, plein de couleurs et de délicatesse. La encore je trouve que les timbres des deux instruments se marient à la perfection.
Si les deux musiciennes déjouent les pièges des ornementations trop maniérées ou appuyées, c’est surtout l’équilibre de cette sonate, préfigurant un certain Beethoven, qui émerveille. J’aurais espéré dans la seconde partie du thème un piano avec davantage d’autorité, voire un peu plus de chant. Mais à la fin des cordes pincées, l’archet de la Lettone restaure immédiatement cette complicité à l’unisson du chant mozartien.
La prise de son est par ailleurs très bien réalisée.

La troisième sonate, en la majeur, est la plus complexe. Les deux interprètes perdent un peu de leur entrain par rapport aux deux précédentes. J’ai toujours en mémoire les superbes prestations d’Ingrid Haebler et de Henryk Szeryng, celle de Lars Vogt avec Christian Tetzlaff, ou bien encore celle d’Isabelle Faust avec le pianoforte d’Alexander Melnikov (sublime). On est ici un peu en retrait et c’est dommage, il manque un peu de respiration et les deux interprètes ont davantage de difficulté à se relancer l’une l’autre.

Cela reste néanmoins une belle prestation d’ensemble avec une réserve pour la sonate numéro 35…

  • Titre: Mozart – Piano and violin sonatas K.376 / K.379 / K.526.
  • Artistes : Vineta Sareika (violon), Amandine Savary (piano).
  • Format: PCM 24 bit, 96 kHz 
  • Ingénieur du son : Hugues Deschaux.
  • Editeur/Label: Muso.
  • Année: 2020
  • Genre: Classique.
  • Intérêt du format HD : Réel.

Laisser un commentaire

quinze − cinq =