AM

Rachel Kolly – Bach Partitas

Ce qu’il y a d’intéressant dans cet énième enregistrement des partitas pour violon de Bach est la motivation de l’artiste.

Cette recherche de paix intérieure pour oublier des moments difficiles, comme la vie en réserve de temps à autres, est en ce qui me concerne un pari risqué, celui de la corde raide. Est-ce que Bach peut-être vu comme un remède, un anxiolytique, un cheminement vers une forme d’apaisement ?

Cette tension n’arrive pourtant pas à s’évacuer complètement au travers du disque, et on ressent, voire on partage, cette recherche de quiétude intérieure et, surtout, une forme de tristesse, de souffrance.

Rachel Kolly a attendue d’être prête pour se mesurer au répertoire mais était-ce vraiment tant un problème de préparation que de choix du bon moment ?

Le timbre légèrement acide du Stradivarius de Rachel Kolly n’aide pas à métamorphoser le climat. On peut préférer la sonorité chaude d’une Viktoria Mullova, ou celui moins éloigné d’Isabelle Faust. Mais ces deux interprétations contemporaines de haut niveau illustrent bien le détachement de soi et l’abandon complet requis pour toucher au divin.

J’espère que Rachel Kolly saura y revenir, à un moment plus propice, dans une ère post Covid il faut espérer, afin de se libérer complètement. Elle en a clairement les moyens et le talent.

  • Titre: Rachel Kolly – Bach Partitas.
  • Artistes : Rachel Kolly.
  • Format: PCM 24 bit, 96 kHz 
  • Ingénieur du son : Ines Kammann.
  • Editeur/Label: IndéSENS !
  • Année: 2020
  • Genre: Classique.
  • Intérêt du format HD : Réel.

Laisser un commentaire

quatre × 4 =