Xenia Jankovic : Prokofiev & Khachaturian 2

Xenia Jankovic : Prokofiev & Khachaturian

Un nouvel enregistrement de la violoncelliste serbe Xenia Jankovic. Et une nouvelle réussite, après le superbe double album Beethoven de l’an passé, pour l’ex élève de Mstislav Rostropovich et de Pierre Fournier.

Programme russe de l’ère stalinienne, la violoncelliste interprète la Symphonie concertante de Prokofiev suivi du Concerto pour violoncelle de Khachaturian au sein de sa famille, celle du RTS Symphony Orchestra (Orchestre de la Radio Serbe).

Si les styles personnels diffèrent quelque peu chez ces deux compositeurs, la théâtralité de la musique moderne les réunit parfaitement. C’est d‘ailleurs Prokofiev qui avait remarqué très tôt l’Arménien naturalisé soviétique avec son Trio pour clarinette.

Khachaturian a été le premier compositeur à intégrer la musique moderne dans le ballet classique en Union Soviétique. Le Concerto pour violon et orchestre, a d’ailleurs été récompensé par le prix Staline et lui valut sa notoriété internationale.

Pour ce qui concerne la symphonie concertante, c’était initialement un concerto pour violoncelle et orchestre joué par Rostropovich en 1952 et dirigé par Sviatoslav Richter. Prokofiev n’ayant pas rencontré le succès escompté l’avait par la suite réadapté et transformé en symphonie concertante.

Vous comprendrez aisément que Jankovic ne peut être plus familière de cette musique et de ses partenaires serbes : le résultat est à l’avenant.

L’image stéréo est très large et très profonde, presque surnaturelle. Beaucoup de réverbération dont on aurait aimé qu’elle soit légèrement moins accentuée.

Mais cela va convient plutôt bien à cette musique qui pourrait être celle d’un ballet ou d’un film.

La prestation dans ce répertoire exigeant du point de vue technique de Xenia Jankovic est magnifique, et la complicité avec l’orchestre de la RTS est évidente, qu’il soit mené par Christian Ehwald dans Prokofiev ou par Déjanté Savic dans le Concerto de Khachaturian. La balance orchestre / soliste est également très bien réalisée, mention spéciale à l’ingénieur du son !

La symphonie concertante dégage une atmosphère bien plus captivante, ainsi qu’une tension dramaturgique d’un tout autre niveau que celle qu’on a pu entendre récemment de la paire Bruno Philippe / Christoph Eschenbach chez Harmonia Mundi, ou bien encore de la collaboration de Gautier Capuçon avec Valéry Gergiev chez Erato. On retrouve dans l’archet de Xenia Jankovic l’intensité du jeu du maestro Rostropovich, avec un vibrato peut-être un peu trop marqué, et cela dans un climat plus théâtral et plus sombre.

Un très beau disque de musique slave néanmoins !

  • Titre: Prokofiev & Khachaturian.
  • Artistes: Xenia Jankovic (violoncelle), RTS Radio Symphony Orchestra, Christian Ehwald / Dejan Savic (conduction).
  • Format: PCM 16 bit, 44,1 kHz.
  • Ingénieur du son : Zoran Marinkovic.
  • Editeur/Label: Calliope.
  • Année: 2020
  • Genre: Classique
  • Intérêt du format HD : Format CD uniquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 18 =

Retour haut de page