AM

Caroline Boissier-Butini (1786-1836)

Caroline Boissier-Butini (1786-1836) 1

Notre patrimoine musical est si riche que certaines œuvres restent méconnues du grand public jusqu’à ce qu’un éditeur et une association décide de les mettre en avant. C’est ainsi que cette initiative m’apparaît extrêmement salutaire puisqu’elle remet au goût du jour une des toutes premières femmes compositrices d’importance, Caroline Boissier-Butini, défend ainsi la cause féminine, …

Lire

Harp meets piano

Harp meets piano 2

Il convient avant tout de saluer cette initiative, celle d’une programmation originale, allant du très contemporain Régis Chesneau avec trois de ses compositions (Contemplations, Tableaux, et Impreso) à Astor Piazzolla (Histoire du tango II.Cafe, 1930 – III. Night-Club, 1960) en passant par Rachmaninov (Suite pour 2 pianos No. 1), Reinecke (Concerto pour harpe), et Albeniz …

Lire

Mozart – Piano and violin sonatas K.376 / K.379 / K.526

Mozart – Piano and violin sonatas K.376 / K.379 / K.526 3

Il faut de l’énergie, de l’entrain, voire parfois le goût du risque, pour interpréter ces sonates de Mozart pour piano et violon.Et apparemment, Mesdames Sareika et Savary n’en manquent pas !Premier violon du quatuor Artemis, la Lettone Vineta Sareika savoure ici les joies du duo avec la pianiste française Amandine Savary.Après un superbe Grieg, paru …

Lire

Rachmaninov Préludes Op.23 – Etudes – Tableaux Op.33

Rachmaninov Préludes Op.23 – Etudes – Tableaux Op.33 4

C’est un jeu à la fois puissant et subtil. Alexander Paley nous livre ici un Rachmaninov tragique, profond, sans rubato, sans artifice… Le pianiste Moldave opte pour une interprétation peut-être moins consensuelle, mais aussi plus juste, ou mieux historiquement informée… En effet, et contrairement à l’idée d’un lyrisme débridé trop souvent ancrée dans l’opinion populaire, …

Lire

…un flot antique de lumière…

...un flot antique de lumière... 5

Alors m’éveillerai-je à la ferveur première, 
Droit et seul, sous un flot antique de lumière, 
Lys! et l’un de vous tous pour l’ingénuité… Cet extrait de L’après-midi d’un Faune de Stéphane Mallarmé nous renvoie au Prélude de Claude Debussy, et ici, à sa transcription pour flûte et piano. Le flûtiste Gionata Sgambaro et le pianiste …

Lire

Années de Pèlerinage – Franz Liszt

Années de Pèlerinage - Franz Liszt 6

L’intégrale des Années de Pèlerinage par un éminent spécialiste de Franz Liszt, joué sur un Steinway ancien de la fin du XIXème siècle, et qui enregistre l’œuvre pour la première fois à 73 ans… peu banal, vous le reconnaîtrez. Le pianiste napolitain nous livre ici une performance aussi chaude et organique que les timbres de …

Lire

Die Romantische Seele

Die Romantische Seele 7

Un énième opus dédié à la complicité du couple Schumann. C’est la pianiste espagnole Judith Jauregui qui cette fois-ci s’y emploie avec le Concerto en la mineur, suivi des Quasi Variazioni, puis des variations sur un thème de Robert Schumann opus 20 de Clara, pour finir par l’Arabesque du même Robert.Cet album DSD paru chez …

Lire

Voies(x) de femmes

Voies(x) de femmes 8

C’est indubitablement un joli moment de poésie que nous réserve cet album regroupant la soprano Théodora Cottarel et la pianiste Tiziana De Carolis. C’est à mon sens ce qu’il faut retenir de ce manifeste de la composition féminine française.C’est dans ce répertoire des œuvres de Lili boulanger, Germaine Tailleferre, Régine Poldowski (1879-1932), Isabelle Aboulker, Graciane …

Lire

Víkingur Ólafsson : Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson : Debussy - Rameau 9

Víkingur Ólafsson aurait pu être un personnage de série Netflix, mais cet islandais, bien ancré dans la vie réelle, a choisi le piano pour exprimer la puissance du dieu Odin. Trêve de plaisanterie, cet artiste de 36 ans a mis sa sensibilité et sa virtuosité au service d’une autre divinité allemande, la maison Deutsche Grammophon. …

Lire

Mendelssohn : Piano works.

Mendelssohn : Piano works. 10

Après Mozart, on a le plaisir de retrouver le Suisse Christian Chamorel en solo sur Mendelssohn.  Le sens de la justesse, c’est ce qui m’a franchement interpelé dès les premières minutes d’un Rondo capriccioso endiablé. Mendelssohn, c’est le grand élan romantique, avec la fougue, mais aussi la retenue qui le caractérisent. Christian Chamorel n’essaie jamais …

Lire